tournoi de poésie

Voir ,dans un aimable et idéal tournoi de poésie , le lieu d'un futur carnage
flatte (ici ,une figure de rhétorique->) mes sens avides de création.
Mais, morbleu de Prusse et sabre de carton, serions-nous le seul à en rire?
Aurais-je touché une exquise zone névralgique chez des gens affairés-certes..- à de grandes choses ?
Approchez trop aimable Reine de l'orde glacé des citations orphelines,
péremptoire Impératrice aux nobles atours éfilochés recousus de savants guillemets,
plaisantes et fades tantes lectrices (Ferdidurke..) ,
doctes immortelles suspendues à l'heure du thé,
galants Princes-nés des ténébreuses lettrines ,
auteurs discrétionnaires et secs de minuscules dictionnaires manuscrits
maculés , à la plume d'oie, de belle encre de Cochinchine..
officielles baudruches richement ornées ,
épouvantails des encyclopédies bourrés(?)de micropuces et de paille humide-,
zélés et fiers Spadassins laborieux aux archets de crin mouchetés,
secrets Chevaliers confits des claviers percés..!
Approchez bonnes gens ! Faites le cercle et voyez..
seul devant l'impossible, je ne me lasse pas d'espérer un signe de vie de mes cireux jouteurs de marbre ...

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.