du dessin gravé

du dessin gravé

retour sur la gravure :
"Les peintres‐graveurs utilisent souvent l'eau‐forte parce que le geste est celui du dessinateur et que la technique permet de revenir sur la matrice."peut-on lire..
Le geste est peut-être celui du dessinateur mais le résultat est bien moindre : appauvrissement constant du trait au point qu'il en arrive à perdre une grande partie de sa sensibilité pour laisser la place à une dureté et une sécheresse très nuisibles à l'expression délicate des plus grands : Rembrandt, Callot, Mantegna,etc
Approchez vous très près d'un dessin à la plume (non gravé , de graveur ): vous y verrez tout un monde évanoui et d'une infinie subtilité qui , né à peine , mourrait à jamais sous la pointe , le vernis et la presse.
Pour les septiques , armez d'une loupe votre esprit et voyez ,voyez combien la seule ligne d'un trait montre de nuances , dans ses simples variations de densité et de profils des bords ..
Aucune gravure ne pourra être comparée avec un dessin à l'encre de la même main !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.