LA RECHERCHE DE L'ABSOLU (EN ART)

LA RECHERCHE DE L'ABSOLU (EN ART)

(MANIFESTE SUR) LA RECHERCHE DE L'ABSOLU (EN ART)

L'objet de l'art est la recherche de toutes les hyperconsciences : de l'éveil.
Somnambules fragiles, nous sommes distraits - éloignés - , au quotidien, du champ infini et mouvant de nos perceptions.
Agités ou paisibles, vibrants ou mécaniques, futiles ou fiévreux, nos affects -sentiments-, nos cogitations et nos actions nous éloignent d'une perception totale ,vraie et heureuse de notre environnement. 
Ne sachant, comme les enfants que nous fûmes, rester muets de surprise et d'admiration notre vie entière devant l'infinie variété de l'univers, nous sombrons, par inconscience et ignorance, au fil des ans, dans le monde morne et fictif de la banalité.
Voilà pourquoi artistes-créateurs et spectateurs-amoureux recherchent l'art : pour éviter l'asphyxie désespérante et l'anesthésiante absurdité du chaos.

Le perception du monde est cryptée. Nos esprits ne sont jamais qu'entrouverts.
L'art est une clef.
Eteint l'étonnement de l'enfance , grandit alors, enfin, le besoin de l'art.
La période -intermédiaire- de la vie où coexisteront encore ces deux appétits - art et découverte - sera réellement d'une grande jubilation.
Généreux, l'art redonne à chacun ce que la vie lui a retiré : l'hyper conscience vitale et essentielle.
Si l'art n'existait pas, il nous faudrait mourir et renaître un nombre infini de fois.
Contrairement aux subtiles apparences, l'art de Vermeer n'est ni celui de la lumière ni celui du temps.
Pas celui de la lumière: il vit cloîtré dans son atelier et dehors, au grand jour, il est comme exilé , abasourdi et ébloui .Sa vue de Delft est celle d'un rêveur tombé du lit dans la ville au matin et, aveuglé, incapable d'affronter la splendeur du monde.

L'art de Vermeer est celui de tout grand artiste: l'exaltation de toutes les perceptions , matérielles et immatérielles, de l'instant.
Chaque tableau évoque , tour à tour et méthodiquement , notre interaction voluptueuse avec la matière de l'univers par nos cinq sens : vue, ouïe, toucher, odorat et goût.
Puis notre interprétation du monde par les divers moyens de la raison : lecture, étude, science , de l'imagination créatrice ou du délire des égarements de l'esprit (la foi)..

L'art de Vermeer n'est surtout pas celui du temps: le cours du temps est immobilisé pour faciliter à l'esprit, profane de toutes parts débordé, l'entière perception du monde . Et ce monde est restreint, pour l'y aider, à l'espace unique d'un atelier.

L'artiste-créateur vous dit :'' Voilà : pour vous, j'arrête le cours des choses. Ce n'est pas une image figée mais animée-vivante que je vous révèle . Rien n'est objectif mais tout est réel. Ouvrez votre esprit à la pure vérité-beauté respirante du monde. Voyez enfin, par mes précieux yeux et mon esprit fiévreux, ce qui vous échappait et soyez heureux de comprendre l'univers.
Vivez le sens-l'essence de la vie.''

L'art nous apprend le bonheur de la poésie de chaque instant de notre vie : l'absolu.

par coreven
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.